La santé DANS l'entreprise


Pressions, management par le stress, risques psycho-sociaux,... autant de sujets MAJEURS pour la santé des salariés sur lesquels l'entreprise Auchan s'investit timidement.

Décryptage sur cette page concernant ces thèmes d'actualité...




07/11/2013

Auchan Pérols : L’expertise RPS est en marche

À l’initiative des élus FO du magasin de Pérols (Montpellier), une expertise indépendante sur les risques psycho-sociaux est menée par le cabinet Technologia à destination des salariés du site.

 

Le cabinet Technologia, agréé par le Ministère du travail, a été missionné par les membres du CHSCT (majoritairement FO) pour une expertise sur les risques psychosociaux des salariés du site, à la suite de constats de situations d’insatisfaction, de stress, et parfois de souffrance au travail.

Cette demande de Force Ouvrière avait été contestée par la Direction du magasin devant les tribunaux et également dénoncée par tract par les élus CFTC du site à cause du coût de l’expertise.

 

Finalement, les élus FO sont parvenus à déclencher l’expertise pour laquelle le cabinet a élaboré un questionnaire sur les conditions de travail qui a été adressé à l’ensemble du personnel, afin de pouvoir recueillir l’avis et le ressenti de chacun d’entre eux.

 

Entre le 23 septembre 2013 et le 14 octobre 2013, tous les salariés ont été invités à remplir ce questionnaire qui balaye plusieurs thèmes tels que l’autonomie dans le travail, l’exigence du travail, le soutien au travail, la reconnaissance dans le travail, le sens du travail, la relation managériale, la communication dans le travail, l’ambiance et l’environnement de travail, l’accompagnement des Ressources Humaines, les contraintes professionnelles, …

 

À comptez du 13 novembre 2013, des salariés seront reçus sur leur temps de travail pour la seconde étape de l’expertise : les entretiens individuels. Une quarantaine d’entretiens vont être réalisés par des médecins sociologues à raison de 4 ou 5 entretiens par jour.

 

À la suite de cela, une phase d’observation sur le terrain sera menée par des ingénieurs conseils afin notamment d’analyser les charges de travail, l’environnement, le matériel mis à disposition,…

 

Rendez-vous fin décembre / début janvier pour les premières conclusions de l’expertise...

 



03/06/2013

Auchan Caluire : « je vous promets du sang, de la sueur et des larmes »

Depuis plus d’une semaine, Le Directeur du magasin Auchan Caluire, Mr Farina, est en mise à pied à titre conservatoire. Que s’est-il passé ? retour sur une profession : harceleur.

 

En plus de l’appel à l’aide évoqué dans un article précédent, la CFDT Auchan a reçu récemment une nouvelle alerte venant d’un agent de maîtrise décrivant les attaques, les critiques infondées, les moqueries, les insultes, les humiliations devant des clients et des collègues, les licenciements abusifs…

Depuis l’arrivée de ce directeur en novembre 2011, plus d’une dizaine de cadres ont perdu leur poste dans des conditions indignes. Le slogan préféré du Directeur du magasin :  « je vous promets du sang, de la sueur et des larmes », agissant avec perversion et poussant à l’asservissement total sans aucun scrupule.

« Envoyons les dans un CAT »

Voici des exemples de termes employés par ce dirigeant Auchan à destination de ses salariés :

  • « Encéphalogramme plat »,
  • « En état de mort clinique »,
  • « Handicapés »,
  • « Des mecs qui sont dignes pour la plupart d’un atelier de travail protégé »,
  • « Dans ce magasin, il y a plus de travailleurs handicapés que partout en France »,

Il imite également l’accent africain pour se moquer d’un salarié…, il jette du matériel par terre et demande à un salarié de le ramasser…, il licencie une personne qui refuse de se soumettre à une tâche ne respectant ni la dignité ni les conditions de sécurité. Il a même falsifié l’identité d’un courrier client mentionnant le nom de l’ancien directeur qu’il aimait critiquer sans cesse.

 

Depuis peu, la RRH du magasin a également été placée en mise à pied. Apparemment, il s’agirait plus d’un « dommage collatéral » puisqu’elle n’était pas en poste au moment des faits, à suivre...

 

Après la très grave affaire de harcèlement dans l’encadrement à Auchan Castres, après la tentative de suicide d’une cadre de Auchan Châteauroux, après la condamnation d’Auchan pour harcèlement à Pérols, sans oublier les cas de Auchan Le Pontet, du CSP compta fournisseur en Centrale… Voici un nouveau cas majeur pour lequel 2 organisations se mobilisent aux côtés des salariés.


Aujourd’hui, nous nous adressons aux  salariés « écartés » du magasin par ce Directeur. Qu’ils se rapprochent des syndicats FO ou CFDT pour étudier, en fonction de leur souhait, leur possibilité de réintégrer éventuellement l’entreprise.




30/05/2013

Auchan Caluire : des dirigeants en mise a pied.

Depuis quelques jours, la Direction Générale Auchan France a pris des mesures disciplinaires à l'encontre de dirigeants du magasin de Caluire (69). Il y a quelques mois, des faits graves avaient été remontés par des salariés du magasin.

 

Un témoignage parvenu à la CFDT Auchan Services Centraux a permis de mettre au jour des dérives managériales majeures.

 

Voici l'appel au secours, le point de départ :

 

Mesdames, Messieurs,

Je viens vous alerter d'une situation extrême que nous vivons sur le magasin de Caluire. Depuis maintenant 7 mois, nous sommes nombreux (membres de l'encadrement) confrontés à des agissements, de la part de la direction et en premier lieu du nouveau directeur mr FARINA, que je caractérise comme abjects, bien que je trouve l'adjectif encore trop faible.
Depuis son arrivée, 4 chefs de secteur (PGC, MBA, M&L puis Sécurité) ont quitté l'entreprise dans des conditions plus que douteuses et jamais communiquées. Ce sont aussi de multiples chefs de rayon qui ont été évincés.
Bien souvent à base de ruptures conventionnelles pour «limiter» les plaintes et faire taire celles ou ceux qui auraient souhaité contester leur triste sort ou celui de leurs collègues.

La technique simple, consistant à déstabiliser les personnes, les humilier publiquement, leur faire perdre confiance et à petit feu les faire craquer, pour ne leur proposer comme seule échappatoire une sortie bien orchestrée. Bien des personnes ont subi ou subissent aujourd'hui une grande détresse, une grande souffrance liées à de tels agissements.

La technique simple, consistant à faire régner un climat de terreur, de peur, pour mieux diviser, pour mieux isoler chacune des personnes et les évincer une à une sans que personne n'ose réagir de peur de subir les foudres à son tour.

La technique simple, consistant à absorber tous les pouvoirs, détruire tous les contre-pouvoirs, pour mieux conduire ce grand nettoyage. Main mise sur le CHSCT qui a perdu son indépendance, délégué du personnel cadre harcelé et en arrêt maladie, constitution d'un petit cercle au service de « sa majesté » pour mieux fliquer, piéger une liste de personnes bien ciblée.

La technique simple, consistant à ne fournir aucune communication concrète directe à certains pour les mettre en défaut, les mettre « au placard », pour mieux les humilier et leur donner un vif sentiment d'inutilité.

La technique simple, consistant à juger arbitrairement et sans aucune équité ou égalité, les actions menées par les différents membres de l'encadrement ou d'imputer à une seule personne un dysfonctionnement global.

Vous l'aurez compris, nous vivons une tragédie sciemment pilotée que notre entreprise a déjà connu dans certains sites. Ce nouveau directeur avec l'aide du RRH et du CDG détruit psychologiquement toutes celles et ceux qu'il a au préalable ciblés et leur fait vivre un calvaire. Calvaire qui rentre jusque dans les familles qui souffrent. La médecine du travail est alertée mais ..., le CHSCT a peur; tout le monde a peur... mais tout le monde souffre !!!
Qui est cet homme pour définir qui a le droit de travailler ou non chez Auchan? Qui est cet homme à qui on a donné un permis de détruire?
Aidez nous !!!

 

Intérrogée à l'époque, la Direction Auchan France répondait :

 

"Après étude de la situation, il apparaît que monsieur Farina a du prendre toute une série de décisions nécessaires, en rupture avec le passé, afin de rétablir un niveau de professionnalisme, d'exigence et de considération des collaborateurs.
Lors de la réunion des délégués du personnel du 31 mai 2012, c'est en complète transparence avec les partenaires sociaux que monsieur Farina s'est exprimé sur ces changements rapides. 
Il a présenté la démarche mise en place d'écoute des collaborateurs afin des les accompagner dans cette nouvelle dynamique managériale.
A ce jour, la moitié des collaborateurs ont déjà participé à la démarche, en contribuant, de façon volontaire à au moins 1 des 10 ateliers proposés.
Cette initiative nous parait un signe fort d'engagement vers un climat apaisé et une considération assise sur une communication participative."

 

Aujourd'hui, force est de constater que les choses évoluent sur le magasin : Le Directeur, Jean-Luc Farina, a été mis à pied à titre conservatoire. Cette semaine, c'est au tour de la RRH du site d'être à son tour placée en mise à pied.

 

De nouveaux éléments nous parviendrons prochainement.

 



15/03/2013

Auchan Châteauroux : une Cadre tente de mettre fin à ses jours.

Depuis de nombreux mois, en Centrale d'achats, les organisations représentatives du personnel FO et CFDT réclament une enquête indépendante relative aux Risques Psycho-Sociaux (RPS) pour l'ensemble des salariés (environ 2 500 personnes). Cette demande est motivée par plusieurs cas précis observés par FO et la CFDT.

 

Aujourd'hui, c'est une douloureuse histoire que nous vous relatons :

 

La semaine dernière, une chef de rayon en arrêt de travail depuis six mois pour dépression, a tenté de se suicider sur le parking du magasin de Châteauroux. Elle pointe la pression au travail, que subissent aussi beaucoup d’Employés d’Auchan.

Salariée depuis 16 ans chez Auchan, cette femme de 39 ans, mère d’un enfant de 2 ans, avait adressé 3 lettres d’adieu. L'une pour ses parents, la deuxième à son compagnon et la troisième au délégué syndical CFDT du magasin.

Elle s'est rendue en voiture sur le parking de l'hypermarché. Là, elle a avalé quatre plaquettes de tranquillisants. Un symbole destiné à « désigner le responsable ».

Prenant conscience de son geste, la chef de rayon avait fini par appeler à l'aide son collègue et délégué syndical, Alain Lavaud, alors en livraison. « Elle peinait à parler. Quand je suis arrivé, je l'ai sortie de la voiture et l'ai prise sous un bras pour la faire marcher », indique ce dernier, encore sous le choc. 
Elle 
a dû être hospitalisée pendant deux jours.

Qu’est-ce qui a poussé cette Cadre expérimentée à ce geste désespéré ?

Les pressions managériales, la course à la performance. « On me répétait sans cesse
: "On t'attend au tournant sur ton rayon". »  Mais c'est une décision rendue par le Tribunal de Grande Instance de Châteauroux, la veille, qui l'a fait basculer.

Depuis plusieurs mois la CFDT demandait que soit menée une expertise sur les risques psychosociaux au sein de ce magasin, et avait adressé plusieurs courriers à la direction pour dénoncer les pressions exercées à l’encontre des employés et notamment sur cette chef de rayon. 
Une demande que l'inspection du travail avait, par ailleurs, jugée « fondée et non de pure opportunité », dans un courrier du 16 novembre 2012.

Le CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) avait voté l’expertise mais le directeur du magasin s'y était opposé en la contestant au tribunal (une démarche juridique systématiquement menée par Auchan chaque fois qu’un CHSCT vote une expertise).

Le tribunal civil de Châteauroux a donné raison à Auchan à cause d'un défaut de forme suite à une manœuvre de l’élu CGC.

« J'attendais beaucoup de cette décision de justice. Alors quand j'ai vu que je n'étais pas soutenue, je n'ai pas supporté. Je n'avais plus envie de vivre. Plus envie de me battre. » 

En geste de soutien à cette collègue, la section CFDT de l'hypermarché Auchan-Châteauroux a distribué des tracts, lundi, à l'ensemble des salariés pour les informer de cette tentative de suicide. Un geste qui, selon elle, constitue « un signe très fort de souffrance au travail ».
Suite à cette tentative de suicide, le comité d'hygiène et de sécurité au travail du magasin tiendra une réunion extraordinaire le 15 mars.

Le ministère du travail a demandé à rencontrer les élus CFDT de ce magasin.



12/12/2012

Stress: "Eviter qu'un début d'incendie ne se transforme en catastrophe"

Quatre travailleurs sur cinq se disent stressés. Qu’en penser ? Le Dr William Pitchot, psychiatre et professeur universitaire revient sur la grande enquête Solidaris/RTBF/Le Soir.

 

-> Lire la suite.

 



12/12/2012

Les pratiques dopantes se généralisent dans les entreprises

Licites ou pas, en vente libre ou sur prescription, la panoplie des produits permettant de plus (ou mieux) travailler est large. De la caféine aux drogues illicites, en passant par l'alcool ou les psychotropes, les pratiques dopantes se généralisent dans les entreprises. Au point de devenir un réel problème de santé publique.

 

-> Lire la suite.